-->

Verrat der Bilder - La trahison des images

Le regard traître à travers les lunettes


Si l'on prend le concept de réalité augmentée au pied de la lettre, il peut décrire toutes les formes d'art : Enfin, chaque tableau et chaque sculpture, chaque œuvre littéraire ou musicale et, surtout, chaque mise en scène est conçue et adaptée comme un prolongement du réel. Cependant, grâce à son développement progressif, le terme s'est élargi et concrétisé : Avec des lunettes spéciales, qui peuvent mélanger des images virtuelles dans des apparences réelles, un nouveau niveau de ce qui peut être montré et raconté est créé. La " trahison d'images " s'appuie sur cette technologie - un parcours performatif qui traversera les maisons des maîtres de Dessau, le musée Georg Kolbe à Berlin et la représentation du Land de Saxe-Anhalt à Bruxelles pour célébrer le 100e anniversaire du Bauhaus. NICO AND THE NAVIGATORS présentent ainsi leurs travaux les plus récents dans trois lieux importants du modernisme classique : Alors que les maîtres du Bauhaus Georg Muche et Oskar Schlemmer ont étudié l'avenir du design et de la représentation dans la maison double, des icônes de la sculpture... également en association avec des créations de Walter Gropius ou Ludwig Mies van der Rohe... furent créées dans le studio de Georg Kolbe, construit en 1928/29 par le Suisse Ernst Rentsch et Paul Linder ... Enfin, la représentation bruxelloise de la Saxe-Anhalt a été conçue en 1969 par l'étudiant du Bauhaus Franz Ehrlich en tant qu'ambassade de la RDA et fait formellement référence à la Hochschule für Gestaltung historique.

A l'aide des lunettes Magic Leap, qui représentent actuellement la meilleure variante disponible de la réalité augmentée ou mixte, "Betrayal of Images" questionne la fiabilité du visible et la manipulation de la perception. En temps de fausses nouvelles et de réseaux antisociaux, le regard à travers les lunettes devrait permettre une perception différente d'idées apparemment sûres, la réalité élargie contredit la simple apparence. Il y a une bonne raison pour laquelle ce jeu est basé sur la célébration séculaire du Bauhaus : après tout, après les débuts plutôt ésotériques et artisanaux à Weimar, le slogan "art et technologie - une nouvelle unité" a été proclamé au plus tard avec l'installation à Dessau. Et si l'on regarde les nombreuses expériences photographiques du Bauhäusler, on trouve la double exposition et le chevauchement de différents motifs comme un élément récurrent.... preuve de l'énorme intérêt pour les méthodes les plus modernes de représentation optique, comme elles se développent actuellement en réalité augmentée.

En termes de contenu, "Trahison d'images" couvrira un large spectre : Les biographies des anciens constructeurs et propriétaires (ainsi que les destins des autres maîtres et disciples du Bauhaus) illustrent à elles seules la grandeur et les limites du modernisme classique - de la renommée initiale de Schlemmer à l'ostracisme de Muche en passant par l'émigration intérieure de Muche et le rôle ambivalent de Kolbe au national-socialisme à Franz Ehrlich, qui, en tant que prisonnier de camp de concentration à Buchenwald, a dû concevoir l'inscription cynique "Jedem das Seine" ("A chacun sa propre").... ceci témoigne également de la typographie inspirée du Bauhaus. Outre ces distorsions biographiques, à la lumière desquelles une "trahison des images" peut également être comprise idéologiquement, les approches et les contenus esthétiques qui sont aujourd'hui directement liés au Bauhaus et au-delà à l'art des années 1920 et 1930 doivent également être discutés à nouveau - questions sur la réduction du langage formel, sur la relation entre "ornement et crime" que Adolf Loos revendique en 1908, sur la relation entre figure et son dans l'espace, la perception synesthétique et l'être humain comme mesure de toutes choses et normes.

NICO AND THE NAVIGATORS, qui ont pu réaliser leur production "Verrat der Bilder" en tant qu'artistes en résidence de la Fondation Bauhaus Dessau, financée par la Fondation culturelle fédérale allemande, travaillent à nouveau avec des interprètes dans la zone frontière entre langue et mouvement, où les modèles historiques ont également travaillé - et pour la première fois avec une technologie largement inexplorée dans un tel contexte théâtral. Les espaces extérieurs des théâtres, qui se ressemblent de façon surprenante, joueront également un rôle particulier à Dessau et à Berlin : Tout comme le Bauhäusler, Georg Kolbe a également choisi une protection en pin comme site de construction pour son "Sensburg" qui, malgré sa construction en briques, révèle des parallèles architecturaux étonnants avec le village de Dessau. Le fait que les scènes individuelles doivent encore être adaptées sur place fait de chaque station le cadre de sa propre première. C'est aussi un défi et un attrait particulier de "Betrayal of Images", qui se traduit par plusieurs représentations par jour en raison de l'immense effort technique et logistique d'un nombre relativement restreint de spectateurs.

 

Pour une expérience optimale de la mise en scène, un ajustement individuel des lunettes de Réalité Augmentée est nécessaire, qui commence 15 minutes avant la représentation. Les lunettes de Réalité Augmentée sont de Magic Leap. Malheureusement, ce modèle n'est actuellement pas compatible avec les lunettes conventionnelles. Une combinaison avec des lentilles de contact est cependant possible. De plus, nous disposons d'un certain nombre d'inserts de lunettes adaptés disponibles en différentes concentrations dioptriques. Dans ce cas, veuillez indiquer votre dioptrie à: brillen@navigators.de

Sur présentation d'une pièce d'identité appropriée à la billetterie, les visiteurs suivants bénéficieront de billets à prix réduit : élèves, étudiants, chômeurs et Bufdis.


Blocs de performance :

Maisons de maître Bauhaus Dessau

12 - 15 septembre 2019
19 - 21 septembre 2019
tous les jours de 14.30 à 16:00 heures, 17:00 à 18:30 heures et 20:00 à 21:30 heures

bauhaus-dessau.de

 

 

Musée Georg Kolbe


Jeu 26 Sep 2019             16:00-17:00 / 18:00-19:00 / 20:30-21:30

Ven 27 Sep 2019            16:00-17:00 / 18:00-19:00 / 20:30-21:30 / 22:30-23.30

Sam 28 Sep. 2019          14:00-15:00 / 16:00-17:00 / 18:30-19:30 / 20:30-21:30

Dim 29 Sep. 2019           14:00-15:00 / 16:00-17:00 / 18:30-19:30 / 20:30-21:30 

Mar 1 Oct. 2019              14:00-15:00 / 16:00-17:00 / 18:30-19:30 / 20:30-21:30 

Mer 2 Oct. 2019              14:00-15:00 / 16:00-17:00 / 18:30-19:30 / 20:30-21:30

Jeu 3 Oct. 2019               14:00-15:00 / 16:00-17:00 / 18:30-19:30 / 20:30-21:30

Ven 4 Oct. 2019              14:00-15:00 / 16:00-17:00 / 18:30-19:30 / 20:30-21:30

 

georg-kolbe-museum.de

 

Une production de Nico and the Navigators. Fondé par le Fonds Bauhaus heute de la Kulturstiftung des Bundes et par des fonds de la Senatsverwaltung für Kultur und Europa Berlin - catégorie ouverte. En collaboration avec la Fondation Bauhaus Dessau, le musée Georg Kolbe, la représentation de la Saxe-Anhalt auprès de l'Union européenne et le radialsystem.

© 2011-2016 Nico and the Navigators